mardi 12 juin 2012

Culture Club So80s CURATED BY BLANK & JONES


Culture Club So80s

Il y a trente ans paraissait le premier 45 tours du groupe britannique Culture Club « White boy ». C'était le 30 avril 1982 et nous étions à l'aube de la carrière d'un groupe aussi chaotique que les frasques de son leader Boy George. Après deux 45 tours à l'accueil mitigé « White boy » et  « I'm afraid of me » (mai 1982), le 45 tours « Do you really want to hurt me » amorce dès le mois de septembre 1982 une carrière typique aux années 80. Amours, gloire et beauté, clip, drogue et rock'n' roll. Un premier album dans la foulée « Kissing to be clever » en octobre 1982, puis un deuxième « Colour by numbers » durant l'automne 1983 avec le méga hit « Karma Chameleon ». Suivent « Miss me blind » et « It's a miracle ». La côté de popularité du groupe est alors à son maximum ; le succès de Culture Club est mondial ! Premier faux pas, le groupe privilégie les tournées sur de grands territoires comme le canada et le japon durant le printemps 1984. Culture Club voit grand et vise haut. En octobre 1984 le groupe publie son troisième album « Waking up with the house on fire », album plus faible que les précédents malgré le hit « The war song ». Cette fois-ci le groupe privilégie clairement le territoire américain pour leur tournée ainsi que quelques dates à la maison. Le reste de l'Europe est oublié. 1985 année noire pour le boy qui coupe sa flamboyante chevelure rouge (et oui) et commence à flirter avec la poudre. L'inspiration reste quand même active puisque le groupe travaille sur un quatrième opus « From luxury to heartache » qui voit le jour au printemps 1986. On dit le boy au plus mal malgré le succès U.S. du premier single « Move away ». Alors que le deuxième extrait de l'album « God thank you woman » est lancé fin mai 1986, la presse annonce l'addiction de Boy George pour la drogue. Après avoir nié les faits durant quelques semaines, la vérité éclate début juillet. « God thank you woman » est le dernier single commerce du groupe.




Culture Club So80s présente une bonne sélection des versions extended que l'on trouvait jadis sur nos bons vieux Maxi 45 tours. Mais commençons à rendre à Cesar ce qui appartient à Cesar. Les remixes « Do you really want to hurt me » et « Time » sont des remixes effeetués par Blank & Jones, les producteurs de cette collection So80s. Ces deux remixes baptisés ''extended reconstruction'' respectivement de 5 minutes 09 et 4 minutes 52 ont été effectués à partir des versions 45 tours puis ''dub'' pour le premier et  « Romance beyond the alphabet » ('Time' instrumental) pour le second. « Miss me blind » autre version 'extended' fabriquée par Blank&Jones puisqu'à l'origine le maxi 45 tours présentant « Miss me blind » est un multimix combiné avec « It's a miracle » ici absent du trackliste. Le reste n'est que bonheur... en extended forcément. Ca commence avec « White boy » le premier single du groupe ici dans sa version 'extended' de 6 minutes 52. « The medal song » deuxième extrait du troisième album dans sa version extended de 6 minutes 26. Le programme continu avec « I'll tumble 4 ya » et son US 12'' remix distribué aux Etats-Unis et au Canada puis en Europe en face B du maxi de « Karma Chameleon ». « The war song » que l'on retrouve dans son ultimate dance mix de 6 minutes 21. « Move away » et son extended de 7 minutes 28 ainsi que « God thank you woman » durant 7 minutes 05, tous deux extraits du quatrième opus « From luxury to heartache ». Justement « From luxury to heartache » qui est également une chanson (placée en face B du 45 tours « God thank you woman ») est ici présenté dans sa version longue de 5 minutes 59 (également appelée « It's All Her Fault - Mix »). (La version courte figure au dos du 45 tours « God thank you woman »). « I'm afraid of me » est également présent dans sa version extended de 7 minutes 23. Figurent également au programme « Karma chameleon », « Church of the poison mind » dans une « Full lenght version » qui n'est rien d'autre que la version album et 45 tours. Ne vous affolez pas, il n'existe pas de versions longues pour ces deux titres.

Au final une bonne compilation qui a le mérite d'exister. On regrette cependant l'absence du multimix « It's a miracle/Miss me blind » ainsi que le « Shriek Mix » pour « The war song ». Si on considère légitime la présence des versions albums de « Karma Chameleon » et « Church of the poison  mind », pourquoi avoir écarté « Victims » ou encore « Mistake N°3 ». Enfin, pour quelle raison avoir écarté le titre « Sexuality » disponible dans un extended de 10 minutes 33 sur la face B du Maxi « Move away ». Les fans vont bien évidemment regretter l'absence de l'extended de « Gusto blusto » resté en l'état de promo ainsi que l'extended du dernier single de l'aire 1982-1986 « Heaven's children ».

CD disponible en import. Egalement disponible en MP3.

Trackliste

01. Do You Really Want To Hurt Me (so8osExtendedReconstruction) 5'09
02. White Boy (12'Version) 6'52
03. Miss Me Blind (ExtendedVersion) 7'25
04. Karma Chameleon (FullLenghtVersion) 4'14
05. The Medal Song (ExtendedVersion) 6'26
06. I'll Tumble 4 Ya(US12'Remix) 4'40
07. The War Song(UltimateDanceMix) 6'21
08. Church Of The Poison Mind(FullLenghtVersion) 3'34
09. Move Away(12'Mix) 7'28
10. God Thank You Woman(ExtendedVersion) 7'05
11. From Luxury To Heartache(ExtendedVersion) 5'59
12. I'm Afraid Of Me(ExtendedMix) 7'23
13. Time (so8osExtendedReconstruction) 4'52

Clip « God thank you woman », dernier single commercialisé en mai 1986.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire