samedi 26 février 2011

KIM WILDE "Come out and play" - Nouvel album


Kim Wilde "Come out and play". Nouvel album depuis 7 mois !

Disponible depuis fin août dans les bacs imports, le nouvel album de Kim Wilde sera disponible en pressage français ce lundi 28 février 2011. Un concert est annoncé à La Cigale de Paris pour le vendredi 18 mars ! Mais c'est COMPLET !

Je diffuse donc ci-après la chronique de l'album déjà publiée en octobre dernier. (Ah, le travail déjà fait, j'adore).

@@@

A l’heure où de (trop) nombreuses compilations envahissent les bacs, où de (trop) nombreux artistes proposent (tous) la même soupe, il est bon quelquefois de respirer à fond (tiens ça fait un moment que je ne vous l’avais pas servi celle-là). Et bien tout vient à point à qui sait attendre. (Elle n’est pas de moi celle-là).

Ce début 2011 sonne le retour (pardon elle n’était jamais parti mais les gens aiment bien ‘retour’) de l’enfant terrible des années 80, j’ai nommé KIM WILDE. A 50 ans (eh oui), 2 enfants, la ‘Love Blonde’ qui a retrouvé la forme physique (et non les formes) nous présente son nouvel album « Come out and play ». (« Come out and play » est tout simplement une phrase extraite d’une des chansons de l’album : « Hey you »).

Pour ce nouvel opus, dans les bacs depuis la fin du mois d’août, Kim Wilde nous présente que du neuf, mise à part « Loving you more » qu’elle interprétait déjà sur scène en 2009. Le reste en entièrement inédit et le moins que l’on puisse dire et que ça dépote. Peu de ballades et de temps morts. « Come out and play » semble avoir été fait pour la scène. Les fans de la première heure ne seront pas déçus, le son ‘Kim Wilde’ est bien présent sans pour cela alourdir le tout. La couleur est donnée avec le premier morceau « King of the world » dédié à l’un des ses amis décédé récemment, Patrick, puis on enchaîne très vite avec « Lights down low » le premier single extrait. A propos de single, « Real life » est annoncé comme deuxième single pour la fin du mois de novembre. Il est clair que « Real life » sonne comme un single, « Real life » est le tube de cet album, peut être même un peu trop avec le risque de lasser assez rapidement. Un troisième single sera alors nécessaire en 2011 (afin d’annoncer, pourquoi pas, une scène en France). Côté single on a le choix : « Hey you », « This paranoia » (Harry le fils de Kim 12 ans y joue un solo de guitare) et « Get out » sont tout à fait exploitable en format court ; c’est pour vous dire…

Si ce nouvel opus ne contient aucun ancien titre, deux duos sont présentés (Kim n’oublie pas ses anciens camarades de jeu) : le premier duo avec Nik Kershaw (souvenez vous « The riddle » ou « Wouldn’t be good ») pour le titre « Love Conquers », le second duo est avec « Glenn Gregory (du groupe Heaven 17 « Let me go », « Temptation ») pour le titre « Greatest Journey ».

Pour ce qui avait oublié Kim Wilde, jetez une oreille sur ce nouvel opus, vous ne serez pas déçu.

L’album contient un livret illustré 16 pages avec textes des chansons.

Le premier single extrait « Lights down low » disponible en CD 2 titres contient en titre d’accompagnement (les plus vieux parleraient de ‘face B’) l’inédit « Snakes & ladders » , excellent titre comme tous les titres inédits que Kim Wilde propose très souvent en face B (pardon ‘titre d’accompagnement’).

"Real life" sert de single pour la publication ce 28 février de l'album en France alors que "Get out" est annoncé comme le 3è single, à l'international.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire