vendredi 9 avril 2010

Malcom McLaren est décédé

L'ex-manager des Sex Pistols Malcolm McLaren est mort. Malcolm McLaren, l'ex-manager mythique du groupe punk anglais Sex Pistols et des New York Dolls, est décédé jeudi des suites d'un cancer à l'âge de 64 ans, ont annoncé jeudi plusieurs sources concordantes.

"M. McLaren est décédé aujourd'hui (jeudi) dans un hôpital suisse", a indiqué Young Kim, sa petite amie, à l'AFP. Elle a corrigé les informations données précédemment par Les Molloy, se présentant comme un porte-parole de McLaren, selon lesquelles il était mort à New York.

Le Britannique souffrait d'un mésothéliome, une forme rare de cancer du poumon, a précisé la jeune femme de 38 ans, pour qui Malcolm McLaren était un "grand artiste qui a changé le monde".

La santé du Britannique, qui a laissé une profonde influence sur la culture populaire britannique, s'est subitement détériorée, a indiqué Les Molloy, qui a a été occasionnellement son porte-parole.

Malcolm McLaren est considéré comme le père du mouvement punk, pour avoir contribué à la formation dans les années 1970 du groupe de punk anglais culte Sex Pistols et avoir été le manager des New York Dolls, un groupe américain précurseur du punk.

"Je pense qu'il fut l'une des dix plus importantes personnalités de la musique mondiale", a ajouté M. Molloy sur la chaîne Sky news. "Avec son génie, Malcolm a pris ce qui faisait la culture des jeunes à l'époque et l'a fait voler en éclats".

"Sans Malcolm McLaren il n'y aurait pas eu de mouvement punk britannique", a pour sa part estimé le journaliste Jon Savage, auteur d'un ouvrage retraçant l'histoire du punk et des Sex Pistols, "England's Dreaming".

"Il est l'une des rares personnes à avoir eu un impact exceptionnel sur la vie sociale et culturelle de ce pays", a-t-il souligné.

Malcolm McLaren était "une personne très charismatique, spéciale et talentueuse". "Penser qu'il est mort est quelque chose de très triste", a déclaré au quotidien Daily Mail la créatrice de mode Vivienne Westwood, son ex-compagne.

Le créateur de mode Jean-Charles de Castelbajac, ami proche depuis le début des années 70 de Malcolm McLaren considère de son côté le musicien et artiste multiforme comme "un visionnaire génial". Il a été "le fondateur de la mise en image de la musique".

Né à Londres en 1946, Malcolm McLaren a eu un fils avec Vivienne Westwood, Joseph, en 1967, fondateur de la marque de lingerie Agent Provocateur.

Après une enfance dans le quartier populaire de Stoke Newington, au nord de la capitale britannique, il a fait des études d'art à St Martin's College of Arts et Goldmiths College à Londres.

De 1975 à 1977 il a été à la tête, avec Vivienne Westwood, d'un magasin de vêtements, adepte d'une mode provocatrice, sur King's Road dans le quartier de Chelsea au centre de Londres.

Il a ensuite été le manager du groupe américain New York Dolls, avant de lancer les Sex Pistols, qui ont choqué l'Angleterre avec leurs chansons se moquant de la reine, son chanteur Johnny Rotten ("Johnny le pourri") -John Lydon à la ville-, aux cheveux verts, révolutionnant le rock britannique.

Il a ensuite lancé ses propres projets musicaux, avec l'album "Duck Rock" en 1983, et a connu de grands succès en Grande-Bretagne avec des titres comme "Double Dutch".

Malcolm McLaren a continué à publier de nombreux albums jusque dans les années 2000, dont "Shallow - Musical Paintings" l'an dernier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire