samedi 20 août 2011

Joe Dassin 20/08/1980 - 20/08/2011

Il y a 31 ans la France apprend le décès de Joe Dassin. A l'âge de 42 ans, le chanteur succombe à une crise cardiaque alors en vacances à Tahiti.
En juste quinze ans de carrière, il aura laissé une trace indélébile dans l'histoire de la chanson française.
Fils du réalisateur Jules Dassin et de la violoniste virtuose Béatrice Launer, le petit Joe débute comme assistant dans le cinéma et commence à écritre des articles pour des journaux.
En 1964, il est le premier artiste à signer avec une maison de disques américaine CBS Records... C'est le début du succès. Ses premiers tubes sont "Bip-Bip" et "Guantanamera". Les tubes s'enchaîneront dans les années 70.


En concurrence avec Claude François, il a marqué les esprits à jamais par la chaleur de sa voix, ses chansons et sa présence. Malgré sa disparition, le chanteur garde une bonne place dans le coeur des français. Trente ans après son décès, Joe Dassin se situe en 14e position dans le classement des chanteurs ayant vendu le plus de disques en France. Chaque année, des milliers de compilations se vendent encore.

De plus, son fils Julien, né quelques mois avant son décès, lui a consacré une comédie musicale mise en scène par Christophe Barratier. Joe Dassin repose à Hollywood.

5 commentaires:

  1. Pour avoir vue une émission à la télé l'été dernier, je me suis rendu compte qu'il a eu une flopée de tubes alors que je ne connaissais pas le titres des chansons ! A chaque fois , je me disais, "ha mais oui ! je la connais celle-là" !
    Un artiste attachant !

    RépondreSupprimer
  2. Toujours surprenant de voir comment la mémoire est sélective. Joe dassin a eu de très nombreux tubes et a enregistré de nombreuses chansons.

    RépondreSupprimer
  3. Je suis fan !!! Tellement passionnée que j'ai finalement construit un blog sur sa discographie http://discographiejoedassin.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  4. Blog sur la discographie de Joe Dassin très intéressant et très bien documenté. Cependant dans la rubrique "Le disque Vinyle" (histoire du disque, édition, diffusion et formats...) je remarque l'utilisation de plusieurs de mes textes sans aucune information sur la source. Pour rappel: Tous droits de reproduction intégrale ou partielle par un quelconque procédé réservé pour tous pays et en toutes langues.

    Texte soumis au droit d’auteur. Reproduction strictement interdite.

    « La contrefaçon est un délit civil qui se répare par l'octroi de dommages intérêts, c'est également une infraction pénale (article L335-2 et 335-3 du Code de la Propriété Intellectuelle).

    Sous réserve du nom de l'auteur et de la source, «les analyses et les courtes citations justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d'information», et toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle, faite sans consentement de l'auteur ou de ses ayants droit, est illicite (art; L122-4). Toute représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, notamment par téléchargement ou sortie imprimante, constitue donc une contrefaçon sanctionnée par les articles L 335-2 et suivants du code de la propriété intellectuelle.

    Le délit de contrefaçon est passible de 2 ans de prison et de 150 000 euros d'amende.

    Le droit d'auteur en France est régi par la loi du 11 mars 1957 et la loi du 3 juillet 1985, codifié dans le code de la propriété intellectuelle ».

    Cordialement

    RépondreSupprimer
  5. Tout d'abord, merci Patrick pour ton avis sur mon blog. Il me reste encore des disques à publier, surtout concernant la discographie internationale. À la création de ce blog, j'ai commencé par rassembler tous les documents que je possédais à titre personnel, dont tes textes probablement qui m'ont été très utiles afin d'en connaître un peu plus sur le vinyle. Cette rubrique "Le Disque Vinyle" qui comporte plusieurs textes de diverses sources que j'ai involontairement omis de citer lors de la diffusion (je note bien "involontairement"), je viens de la supprimer de mon blog. En revanche, les sites qui m'ont aidés à développer ma collection sont répertoriés dans la rubrique "Remerciements" et ton blog y figurait. Maintenant, ton blog figure dans la rubrique "Autres Liens". Rendons à César ce qui appartient à César ! Moi je fait uniquement dans le Joe Dassin ;-) Je t'adresse donc toutes mes excuses et merci pour le partage de ton blog que je trouve passionnant.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...